Les ebooks avec les fiches méthode du Design Thinking

Comme je l’ai indiqué dans mon billet « C’est quoi le Design Thinking », le processus est décomposé en 5 étapes, chacune disposant de plusieurs fiches méthodes. Au total, cela représente plus d’une centaine de méthodes différentes, peut-être 200, je ne les ai pas toutes comptées. Ne vous endormez pas, vous avez de la lecture en perspective… Où trouver ces fiches méthodes, et comment y accéder ? Voici quelques sources que je vous mets à disposition.

  • Le site Internet de l’université de Standford : (http://dschool.stanford.edu), mine d’informations sur le Design Thinking, avec des exemples d’application du processus, des templates graphiques, des cours, des méthodes. A parcourir d’urgence pour ceux qui veulent avoir un premier aperçu de ce dont il s’agit.
  • Le Bootcamp Bootleg de l’université de Stanford (http://dschool.stanford.edu/use-our-methods/the-bootcamp-bootleg/). C’est selon moi l’une des références pour l’apprentissage des différentes méthodes. Il résume bien le processus, et vous met à disposition une cinquantaine de fiches, chacune étant résumée sur une page. Le seul regret que je puisse formuler vis-à-vis de ces fiches, c’est qu’elles ne sont pas classées en fonction de la phase du processus dans lequel on se trouve (empathy, define, ideate, prototype, test) : à vous de retrouver la phase en fonction de la fiche (parfois, une fiche peut être utilisée dans deux phases différentes)
  • Design Thinking for educators (http://www.ideo.com/work/toolkit-for-educators), rédigé par IDEO : à l’origine destiné aux enseignants, ce petit booklet contient plein de méthodes et conseils qui seront applicables en dehors du cadre pédagogique, au sein même d’une entreprise.
  • Collective action kit (http://www.frogdesign.com/work/frog-collective-action-toolkit.html) : ce sont les fiches méthodes de FROG, société de Design. Ces fiches complètent celles du bootcamp bootleg de l’université de Stanford, avec des niveaux de difficulté différents.

Avec ces quelques booklets gratuits, en téléchargement libre sur Internet, vous aurez déjà beaucoup de matière en termes de littérature. La difficulté sera ensuite pour vous de faire le tri dans ces différents éléments, car il y en a beaucoup, de savoir à quel moment exploiter telle ou telle fiche méthode, et comment. Le plus dur est de les connaître toutes et de les expérimenter (entre la théorie et la pratique, il y a souvent un pas à franchir).

Car toutes les méthodes ne sont pas applicables dans tous les contextes industriels : il vaut mieux parfois commencer « sagement », avec des méthodes simples et qui seront acceptées par tous, surtout dans une grande entreprise dans laquelle la rigueur est le maître mot (aéronautique, spatial, …). Ensuite, une fois le personnel habitué aux méthodes le plus classiques, vous pourrez tenter de vous aventurer sur des terrains plus glissants.

Un exemple concret : la fiche méthode « Stroke » du bootcamp booklet (voir plus bas), est là pour vous aider à redynamiser une séance de travail qui commence à s’endormir, ou bien en ice-breaking en début de Workshop, pour aider les personnes à se connaître et détendre l’atmosphère. Difficile d’appliquer une telle fiche si l’audience n’est pas prête à l’entendre, je pense entre autre à des directeurs techniques d’un certain âge qui faisaient partie de mes groupes de travail. Je préfère parfois rester plus classique pour résoudre ce problème.

J’essaierai de vous fournir quelques informations complémentaires pour vous aider dans cette démarche, dans d’autres articles à venir.

Stroke, Une des fiches méthodes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *